Essais à Alès : débriefing par Eric Offenstadt.

pole-mecanique-alesgeco01
 

 

 

Nous n’avons pu tourner qu’un peu plus de 35 minutes sur deux heures, avant l’arrivée de la pluie. Réglages d’ergonomie pilote et de réglage de l’électronique essentiellement. Avant réglage de châssis, la moto est très vive (sans amortisseur de direction), avec un « feeling » non déroutant.
Ce que l’on attend de ce proto est d’aller chercher les nouvelles limites de distance de freinage et de vitesse d’entrée en courbe, mais l’expérience prouve que pour en arriver là, il faut arriver à changer ses repères et nous n’attendons cela qu’au terme de notre saison d’essais.
Petit signe qu’il faudra confirmer : quand la pluie est arrivée, Stéphane à perdu deux fois l’avant et trouvé que dans cet exercice le freinage homocinétique était très sécurisant.
Nous arrivons à une période cruciale du développement du GECO R15. Nos 800 adhérents et nos partenaires ont répondu présent pour notre tombola, merci à tous de votre générosité. Merci à nos 7000 supporters également.
Les principes de constance, du couple de freinage et de la maniabilité, qui ont pour but d’améliorer le grip et les distances de freinage ont été qualifiés par un bureaux d’études de recherche/compétition d’un manufacturier de pneus de « PASSIONNANTS », par un grand constructeur moto d' »INTERESTING » et bénéficient du support sans faille de notre partenaire « freins », BERINGER.
En matière de pneus ces principes peuvent apporter une sécurité supplémentaire au freinage sur route et l’utilisation de gommes plus performantes grâce à l’amélioration du compromis adhérence/longévité.
Si l’intérêt semble évident pour un bureau d’études, par contre nous n’avons pas encore réussi à communiquer cet intérêt aux autres services.
Notre besoin en matière de pneumatiques de développement jusqu’en avril 2016, est environ de 10 pneus avant et 30 pneus arrières, ce qui correspond à une budget (selon la marque) de 8000 à 9600€…
… soit l’équivalent du total de notre budget salaire/construction concernant cette période.
Mais nous faisons confiance au bon sens et à notre bonne étoile, qui nous accorde miracle après miracle depuis 2013… début de la construction du premier proto R09.

 

Eric Offenstadt
.

Un grand merci au Pôle Mécanique d’Alès qui nous a spécialement ouvert son circuit.
Merci et bravo à Diana Rauch pour ses photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *