Eric Offenstadt : merci aux Gecovoutous !

Freddie Spencer-GECO R09                                                     Lucas Mahias-GECO R15
Salon de Paris décembre 2013                                                      Nogaro octobre 2016

 

 

 

 

 

 

 

Trois années séparent ces deux photos. Trois années où vous, les Gecovoutous, m’avez permis d’apprendre des centaines de nouvelles données. Grâce à Jean Paul, à Pierre et ses acolytes, puis à Eric et Christophe, j’ai eu les moyens de relier ces datas les unes aux autres et surtout de découvrir toutes les erreurs et les ignorances concernant mes huit protos précédents (donc mes limites et ma bêtise). C’est cette autocritique permanente qui m’a permis d’élaborer une méthode de conception globale, basée sur la physique et le calcul. Aujourd’hui cet outil permet de ne plus avoir à concevoir 7 châssis et 7 bras oscillants (comme KTM MotoGP) pour déterminer empiriquement la moins mauvaise solution…
… et donc de gagner un temps fou et de réduire considérablement les coûts de conception et de mise au point. Si cette méthodologie était enseignée dans les écoles d’ingénieurs et donc était connue des B.E. et des grosses écuries, il y a de grandes chances qu’elle devienne très vite la norme. Reste le plus difficile à réaliser : arriver à ouvrir un dialogue avec des personnalités qui sont a cent lieues de se douter qu’une méthodologie de conception réaliste et moderne puisse même exister.
En tous cas, encore une fois : MERCI à tous de tout ce que vous m’avez permis de vivre et d’apprendre.

 

Une réflexion au sujet de « Eric Offenstadt : merci aux Gecovoutous ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *