Freddie Spencer pilotera le GECO !!!

Chers GECOVOUTOUS, je peux vous annoncer que nous avons, grâce à Bernard Garcia, l’accord de Freddy Spencer pour essayer le GECO dès qu’il aura finit son déverminage.

Alors, où en est le déverminage ?
1° La suspension avant est le point « sans problème » de la moto et il apporte d’emblée un feeling exceptionnel aux pilotes.
Elle fonctionne et « plonge bien » : grâce à des ressorts très souples puisque la fonction homocinétique supprime la SUR-plongée d’une télescopique.
2° Le freinage est déjà « hors normes » et impressionnant, mais nous nous battons avec des détails de poignées et devons refaire des supports plus rigides, malheureusement BERINGER travaille à fond et pour livrer ses clients avant le mois d’août et ne pourra nous livrer avant septembre.
3° Les wheelings sont doux et contrôlés même sans électronique.
4° La suspension arrière est très différente d’un moto tradi, puisqu’elle ne nécessite pas de débattement « pour réduire l’angle de chasse par le changement d’assiette » : sur le GECO c’est inscrit dans les gènes (dans la cinématique). Donc le ressort arrière a une course bien plus réduite qu’une machine conventionnelle et demande une hydraulique beaucoup plus forte qu’à l’avant.
De ce coté la mise au point est loin d’être faîte avec un gros désaccord avant-arrière et des « ruades » de jeune pouliche, mais le génial PACO, chez PFP Öhlins va nous faire çà aux petits oignons. (de Lézignan la Cèbe ) Krkrkr

Eric Offenstadt, le 23 juillet 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *