GECO R15 : essais à Nogaro.

Débriefing des deux jours de tests
sur le circuit de Nogaro,
les 7 et 8 mars 2016.

Par Eric Offenstadt

Pour Nogaro, nous arrivions avec une Boîte de Vitesses neuve remplacée par POWER BIKE (Narbonne), un ressort arrière de 95 Newton, une nouvelle gâchette de frein arrière au pouce, des pneus Michelin Ultimate et un nouveau cache réservoir ergonomique (S2).  Le lundi se passe sous la pluie. Viltaïs a eu la gentillesse de nous prêter un jeu de couvertures chauffantes, l’une des nôtres est tombée en panne, et de nous donner une paire de pneu pluie pour le lundi « mouillé ».

Le mardi  je demande à David Laplane de bien vouloir nous prêter Nicolas Salchaud pour le run de 15h 45, avant les 2 dernières heures d’essais « libres ».Nico part vers 16 heures, sur une machine qu’il n’a jamais essayée, ni réglée, avec les réglages de Stéphane Egéa notre pilote habituel.

Pour Nicolas Salchaud le GECO R15 possède vraiment une faculté de décélération hors normes. Il ajoute que le plus « bluffant » est que l’on peut mettre une énorme pression de frein sur l’angle sans perdre l’avant.

A noter que nous disposons d’éléments  télescopiques de R1 strictement d’origine, les cartouches Öhlins étant un peu « hors budget » pour nous pour le moment.

Nous serons le 21 mars à Ledenon pour le « Yamaha day » avec j’espère un frein arrière fonctionnant et un ressort de 100 Newton à l’arrière et 10 jours après j’espère que Viltaïs va pouvoir faire tourner le GECO aux essais « Pré-Mans » avec Nicolas Salchaud, et j’espère un nouveau Té de fourche avec plus de déport (moins de chasse), puisque nous savons maintenant que nous avons suffisamment de stabilité.


La moto semble maintenant prête pour des tests comparatifs de décélération, comme de performance brute !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *