GECO R15 : suspension arrière homocinétique anti-wheelies brevetée.

Les explications techniques d’Eric Offenstadt.

Sur la vue gauche du bras monté sur le cadre du GECO R15, on voit le bras supérieur servant de réglage de tension de chaîne coulissant. Le bras inférieur qui assure 80% de la rigidité supporte un porte moyeux de Ducati Panigale. L’amortisseur est fixé sur le bas de ce bras en mode « full floater ». La biellette qui commande le basculeur supérieur possède trois trous de réglage assurant trois motion-ratio différents de l’amortisseur, son réglage en longueur par rotules permet de faire varier la cinématique de l’amortisseur.

Côté droit, on voit bien le mouvement de l’amortisseur flottant du coté où va passer le tuyau d’échappement. La valeur de l’anti-squat est calculée par des courbes de cinématique très précises. Le système permet de faire varier l’anti-squat de 0% (homocinétique parfaite) à 30%. Il est à noter qu’avec notre système de calcul toutes les motos actuelles ont un anti-squat mesuré entre 45% et 55%.

Une réflexion au sujet de « GECO R15 : suspension arrière homocinétique anti-wheelies brevetée. »

  1. Une grande hâte de lire vos tests et enfin valider le couple av/ar, superbe travail, j’espere que les fabriquants de suspensions vous suivent car il y a de belles seances d’analyse comportementale a venir . . .
    Encouragement, voeux, etc . . . des que je peux je joint une contrib financière!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *