Geco5 : montage bientôt terminé.

* Les images relatives à cet article sont dans la galerie des photos 2014

« Voici les nouveaux bracelets avec leurs nouvelles fixations qui permettent de faire beaucoup de réglages : inclinaison, écartement, et une position avancée ou reculée selon la taille des pilotes.
– Bracelet de gauche: l’interrupteur de gauche permet a tout instant de switcher d’une map à l’autre, et le second interrupteur est le pit road limiter (limiteur de vitesse pour la voie des stand). Sous le levier d’embrayage se situent désormais un mini maître cylindre et une gâchette qui permettent de freiner avec le pouce, cela procure un meilleur feeling et surtout ça facilite l’action du frein arrière lorsque le pied du pilote ne peut pas quitter le bout du repose pied (par exemple plein angle à droite).
– Bracelet de droite : on y trouve les mêmes accessoires qu’une moto de piste, un maître cylindre qui pousse fort pour les gros freinage, une poignée de gaz qui tire court pour les grosses accélérations, et bien sûr, le commodo de mise en route et arrêt du moteur.
– Le tableau de bord est celui du kit racing Yamaha (YEC), avec shift light (indique au pilote à quel moment passer le rapport), température d’eau, rapport de boîte engagé, etc….
– Les butées polyuréthane de fin de course, compression et détente, sont installées.
Même principe que pour la butée arrière, elles permettent d’encaisser les gros chocs à la place des basculeurs de l’amortisseur avant.
– Le train avant : une petite vue de l’ensemble étrier, biellettes et bras.
Le répartiteur de frein a trouvé sa nouvelle place, à l’abri en cas de chute.

Ce matin, Christophe, un professionnel de chez Exact France, est venu prendre les mesures des nouvelles durites. Un système de connexion rapide va être installé à l’arrivée du maître cylindre arrière, qui permettra de permuter entre la durite provenant du répartiteur (relié au maître cylindre avant) et celle de la gâchette au pouce, évitant ainsi toute purge de freins et une rapidité d’action lors des séances d’essai.
On peut apercevoir en jaune la bonbonne de l’amortisseur  arrière qui elle aussi sera protégée en cas de gros crash, dans le cas d’une destruction de boucle arrière par exemple…
La chape (noir mat) qui commande le basculeur supérieur arrière est maintenant en acier pour un maximum de solidité.
Et pour les plus curieux, on aperçoit, au dessus du répartiteur, les fixations du réservoir avec silent  blocs.
Je tiens à remercier Eric de m’avoir laissé carte blanche pour toutes ces nouvelles modifications, nous travaillons main dans la main et les tous premiers essais très très privés sont maintenant proches !
« 

                                                                 Jean-Baptiste Labruyère, 18 avril 2014

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *