Boite à outils de l’adhérent !

Commandez des flyers GECO, c’est ici :http://www.progecomoto.fr/lassociation-progeco-moto/boite-a-outils-de-ladherent/affichez-votre-soutien-au-projet-geco/

Vous souhaitez faire un don, c’est ici : http://www.progecomoto.fr/lassociation-progeco-moto/boite-a-outils-de-ladherent/paypal/

Contactez-nous !, c’est ici : http://www.progecomoto.fr/presse-et-medias/la-vie-de-lassociation/vie-de-lasso-bol-dor-classic/

Nous vous proposons un argumentaire à utiliser pour convaincre vos amis d’adhérer à l’Association ProGECO moto : Télécharger la version PDF: argu-parrainage

 

« Pourquoi et comment je suis devenu un « percepteur » de l’association ?
Au début de l’année 2013, confiant dans le projet GECO, j’en parlais évidemment à mon
entourage. Nombre de mes amis et copains motards étaient intéressés et je leur indiquais la
marche à suivre pour adhérer et participer à l’aventure.
Mais, à une exception près, les embellies verbales n’étaient jamais suivies d’effet. Pourtant,
parmi mes proches, j’étais bien certain que ce n’était pas des acquiescements de circonstance,
d’ailleurs un d’eux m’a clairement énoncé qu’il n’adhérerait pas.
Alors que je m’interrogeais sur les raisons de cette situation, l’un de mes compères m’apporte
une amorce de réponse au cours d’une discussion téléphonique en vue de préparer un
prochain week-end. A la fin de l’entretien, il me demande si je peux m’occuper de son
adhésion car il ne prend pas le temps de le faire. Il me remboursera lors de notre prochaine
rencontre. Non seulement j’accepte, mais je joins deux autres copains qui devaient adhérer et
qui ne l’ont pas encore fait. Je les interroge tout simplement s’ils sont toujours partants pour
cette aventure, en leur expliquant que je m’occupe de l’adhésion d’un autre. Leur réaction est
immédiate. Ils me demandent si je peux faire pareil pour eux. Voilà comment je passe trois
adhésions en ligne avant d’adresser le chèque correspondant à l’association …
Ma conclusion est claire. Les acceptations verbales non suivies d’effet sont très rarement de la
mauvaise foi. Seulement, chacun retourne dans sa vie familiale et professionnelle et ne pense
plus à joindre la geste à la parole ! ! !
Fort de cette première évaluation, je décide de la tester. Lors de contacts ultérieurs où je suis
amené à parler du projet, à chaque fois que je perçois l’enthousiasme je propose de percevoir
directement le don et de me charger des formalités d’inscription. Et à chaque fois la réponse
est claire. Dans la majorité des cas l’affaire est conclue. Parfois, l’interlocuteur veut se donner
le temps de la réflexion. Mais cela se passe toujours dans le meilleur des mondes … et nous
avons même un nouveau sujet de discussions, de nouveaux objectifs communs et le partage
d’une aventure exceptionnelle! ! !
Voilà donc comment je me suis transformé en « percepteur » pour le compte de ProGECO
Moto.
Bien sûr, il me faut souvent argumenter. Techniquement, je suis un béotien et je reste sur les
généralités que je pense maîtriser et renvoies l’interlocuteur vers le site où il trouvera de
nombreuses informations.
Mais une question m’est souvent posée : « qu’est-ce que j’y gagne ? « 
Et la réponse est d’autant plus complexe qu’elle n’est pas unique et qu’elle est propre à chacun.
En ce qui me concerne, c’est l’extraordinaire aventure humaine, le plaisir de participer à un
projet novateur, bousculant un certain ordre établi, rencontrer et découvrir des personnes
exceptionnelles, à divers titres (techniques, valeurs humaines, …) avec lesquelles le partage
est profitable à chacun au sein d’un réseau qui s’accroît.
Mais il y a aussi quelques avantages plus matériels tels que cette opération qui voit attribuer
des cadeaux de valeurs, ou des remises chez quelques partenaires. Et ces privilèges devraient
prendre de l’ampleur dans les mois à venir. De nouveaux partenaires et sponsors peuvent nous
faire des offres alléchantes …
Enfin, il y a la perspective de la mise en piste de la machine. A ces occasions nous pourrons
organiser des manifestations particulières réservées aux adhérents. Sur le sujet, ce ne sont pas
les idées qui manquent. Il suffit de les mettre en œuvre ! ! !
Si l’adhésion est le premier moyen pour favoriser les actions de l’association, le second est
sûrement de devenir un ambassadeur de cette association, de transmettre le message, de
participer activement à une singulière amplification du nombre d’adhérents. Le proverbe
« l’union fait la force » est particulièrement d’actualité.
Alors, faites plaisir en devenant cet ambassadeur ! ! !
Plaisir à vous-même en concrétisant ainsi votre engagement dans le projet ;
Plaisir au groupe qui décuplera ses moyens, mais aussi la puissance du réseau ;
Et plaisir de vos interlocuteurs qui obtiennent de nous rejoindre tout en tentant leur chance de
gagner un superbe lot.
Elle est pas belle la vie ? ? ? »

patrice@progecomoto.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *