Historique de l’association

Comment est née l’association ProGECO Moto

Membres Facebook

Depuis début 2010, autour des idées d’Eric Offenstadt et avec lui, des débats passionnés ont lieu sur le forum Pit-Lane.biz . D’un niveau technique souvent élevé, toujours pleins de passion, ils focalisent l’attention d’un bon nombre de motards férus d’innovation.

Jean-Paul Dautricourt, le motard écrivain, emballé par le projet, décide début 2012 d’utiliser Facebook pour faire connaître le projet. Il crée un groupe, dénommé « MotoGeco », titre qu’il change très vite pour « Une moto française en MotoGP… ? ». Ce nouveau nom, bien plus accrocheur, a pourtant quelques inconvénients : il est réducteur par rapport au large potentiel de la GECO, MotoGP est une marque déposée de la Dorna, et il existe des partenaires que le projet intéresse énormément, mais qui n’ont pas l’intention d’aller à court terme en MotoGP. Le succès est immédiat… mais Facebook interdit de changer le nom d’un groupe de plus de 250 personnes, et ce nombre est très vite dépassé !

Invité sur le groupe par un ami, Pierre Geffrin prend contact avec Pépé. Ils se rencontrent à l’été 2012, le courant passe. Impressionné par l’enthousiasme généré par le projet, Pierre se demande combien, parmi les membres du groupe, sont prêts à mettre la main à la poche pour que la GECO voie le jour. Un sondage donne rapidement 200 réponses favorables, pour un montant estimé à 6000€ maximum. Pépé n’y croit guère, mais Pierre en parle autour de lui, devient confiant et rédige, avec l’aide de Gilles Beck, les statuts de l’association. Pierre Geffrin président, le bureau est complété par deux hommes en qui Pépé a toute confiance, René Robin, secrétaire, et Gérard Laffaiteur, trésorier. Le 1er janvier 2013, l’association loi de 1901 ProGECO Moto est créée, réunissant des membres de partout.

Début février, la collecte est lancée, et récolte plus de 15 000 € en moins de 10 semaines !
On continue ?