Trombinoscope de l’équipe technique

La Bande à Pépé : Trombinoscope de l’équipe technique

Multi-disciplinaire, mêlant les compétences et les générations, cette équipe œuvre sans relâche à la construction
du GECO. Voici quelques-uns des principaux acteurs techniques de cette formidable aventure :

(Pour voir le trombinoscope des bénévoles de l’association, c’est ici)

 

pepe

Éric Offenstadt « Pépé »

Pilote émérite de la fin des années 60 au début des années 1970, tant en moto qu’en voiture, il est aussi doté d’une solide formation technique auprès des plus grands – Robin Herd (Mc Laren), Jean LOZE (Père du V12 Matra), Dave Avner (Ingénieur en chef de De Carbon), Colin Chapman (Lotus) – ce qui sert parfaitement son caractère critique et ingénieux !

Vulgarisateur de solutions existantes mais non éprouvées à ces niveaux et ce, dans de nombreux domaines (freins à disques, jantes à bâtons, pneus sans chambres, cadre coque, fourche inversée, le monoschock, etc …), il est souvent décrié avant que ses solutions ne deviennent … des standards ! ! 

contiSon dernier projet, le GECO, est la synthèse d’une vie d’expériences, de décennies de recherches, d’une approche fonctionnelle qui oblige à tout repenser, différemment.

 

o gomezOlivier Gomez , Directeur Technique GCA.
Olivier baigne depuis sa petite enfance dans les moteurs. Son père était passionné de deux roues, mais sa Maman préférait la stabilité des quatre roues (c’était avant la moto homocinétique !). Il a rencontré Pépé à l’initiative de son Père enthousiasmé par la But lors d’un GP de France. Depuis il redécouvre les lois physiques gérées depuis longtemps dans la voiture et en cours d’application sur la GECO. Il est pressé de la voir sur un circuit pour valider ses attentes !
  


Jean-Baptiste Labruyère, Mécanicien du Geco.
J-B a déjà une longue expérience dans le métier puisqu’il officiait dans le team TECMAS de Michel Augizeau. Mécano pointu et expérimenté dans les courses d’endurance, il a démonté et remonté le Geco et apporté sa touche personnelle pour optimiser le travail déjà effectué. Il est un personnage désormais incontournable pour l’équipe qui travaille à l’atelier.

jeromeJérôme Hazart, Ingénieur.
Jérôme est un jeune ingénieur motoriste doublé d’un passionné de moto qui va jusqu’à user ses cuirs sur les circuits (3ème au championnat 500 Cup 2012 tout de même). Il a connu le GECO lors d’un stage d’étude chez Béringer. Enthousiasmé par le projet , tant sous des angles techniques qu’humains il s’ est expatrié dans le sud pendant quelques mois. Il a depuis poursuivi son propre chemin, mais reste un fervent défenseur du Geco.

Valentin Lambert

Valentin Lambert, Ingénieur.
Valentin est issu de l’ENIM, école d’ingénieurs à Metz. Au cours de sa dernière année d’ENIM il a participé, en tant que pilote, à la compétition Formula Student (compétition auto internationale d’écoles d’ingénieurs). Puis il s’est inscrit à l’Ecole de la Performance dont le Directeur-Fondateur, Thierry Fornerod, est un ami d’Eric Offenstadt. C’est ainsi que Valentin s’est trouvé plongé dans l’aventure Geco où il a eu la tâche d’installer, de mettre au point et d’exploiter un système complet d’acquisitions de données mis à disposition par Thierry Fornerod. Outre son aide à la mise au point du Geco, il a également donné un sérieux coup de main à JB pour l’usinage de pièces et la maintenance de la moto.

 garyGari, Le fidèle de toujours.
Fin 69, il s’emballe sur une annonce de Moto-Revue : « Éric Offenstadt recherche un mécanicien pour la prochaine saison du Continental Circus ». Le courant passe immédiatement et Gari commence dès le lendemain. Après plusieurs saisons, leurs chemins divergent mais ils restent en contact.Aujourd’hui, à Sète, Gari continue ses missions, maintenant pour le projet GECO. Il voit Éric quasiment tous les jours et ce dernier lui pose souvent des questions techniques. Alors Gari se propulse dans son garage et tourne les manivelles de sa machine outil pour réaliser certains éléments du prototype.

mickie
Mickie Dumonteil, Mécanicien moto.
S’il a connu et admiré Pépé il y a une bonne trentaine d’années, il l’a retrouvé dernièrement et par hasard en tant que voisin, après toute une vie professionnelle dans la mécanique moto. Sur le projet GECO « je suis les mains » dit-il … mais la tête aussi, car son expérience a été bienvenue pour solutionner les multiples tracas qui ne manquaient pas de se poser afin de présenter le Geco au salon 2013 en temps et en heure. Il est heureux, et fier, d’avoir eu cette opportunité unique d’œuvrer auprès d’une idole de jeunesse et de construire LE PROTOTYPE, la validation ultime ! ! !

steph osmont
Stéphane Osmont
, Plasturgiste.
Professionnel intervenant régulièrement chez le partenaire GCA, il a naturellement intégré le projet GECO dans son domaine de compétence. Pour ce prototype, il prend particulièrement en charge le réservoir et la coque carbone. Il est enthousiasmé par ces concepts en cours d’application et demeure persuadé que la démonstration à venir prochainement sera une révélation, sinon une révolution, dans le monde de la moto !

laussu

Laurent Laussu,  Mécanique de Précision.

Trentenaire, Laurent partage son temps entre deux passions. Le pilotage de la bécane le week-end et la conduite de machines outils en semaine. Au printemps 2013, il tombe par hasard sur l’appel aux bonnes volontés de Pépé qui est déjà pour lui une référence, une sommité qui possède et vit les mêmes passions … Il s’engage donc à réaliser une pièce puis plusieurs, relevant les défis de la complexité et allant jusqu’à impliquer ses fournisseurs … et délaisser sa moto ! ! !

sylvain 2
Sylvain Galéa
, Soudeur.
Sylvain travaille chez GCA depuis plusieurs années, il conçoit tous les châssis des fameuses GC10 avec une maitrise sans faille. Dès que les autos des frères Gomez lui en laissent le temps il s’occupe de faire avancer le projet. Il en est à son second châssis et à son second bras oscillant de Geco sans compter le bâti arrière et toutes les petites pièces qui composent la complexe partie-cycle.

Mise à jour du 13/05/2014

Pour toute information, correction, ajout ou autre, contacter Raphael, boutique@progecomoto.fr

 

3 réflexions au sujet de « Trombinoscope de l’équipe technique »

  1. Un beau projet qui donne envie de voir aboutir , dommage que j’habite un peu loin en Haute Savoie mais en étant à la retraite j’ai tout mon temps de libre pour aider en bénévolat

    • Merci pour ton offre d’aide Vincent !
      Nous te contacterons par mail pour trouver ensemble comment te rendre utile au sein de l’association.
      A très bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *