Si tu reçois ce mail subscriber,
c'est que tu es membre de l'association.

---

LA GAZETTE GECO n°106

Lettre d'information de l'Association ProGECO Moto

---

Eric Offenstadt vous donne
les grandes lignes du projet GECO B.

Le R1 2015 à son arrivée à l'atelier.

L'étude du R1 2015 nous a montré que cette moto est tellement aboutie que toutes les pièces sont liées à des fonctions électroniques indispensables.
Ainsi les roues en magnésium sont non seulement plus larges et plus légères, mais elles sont toutes deux équipées de capteurs de vitesse pour un contrôle de motricité optimum.
Les flancs de carénage et le compteur de vitesse contiennent toute l'électronique de pointe nécessaire au bon fonctionnement du moteur.
Le cadre lui-même bénéficie d'une fonderie "fermée" alors que le R1 2009  était "ouvert" et peu rigide, et le support de selle est en magnésium. Le cadre enveloppe le moteur au millimètre près. C’est beau, compact et efficace.
Il est donc devenu impossible de faire mieux avec un cadre en tubes, qui au total, serait forcément plus volumineux.
L'électronique de base du nouveau R1 comprend plus d'acquisitions de données d'origine que ce que nous avions sur le GECO A.

Nous ne pouvons donc plus utiliser les éléments R1 2009 monté sur le GECO actuel.
Nous avons donc étudié la faisabilité de l'adaptation de la technologie GECO sur le R1 2015.
Malgré son extrême compacité, il est probable que nous puissions introduire le cardan, les arbres, le troisième amortisseur et le tirant du F.R.I.C. ainsi que la transmission homocinétique à double chaîne (Le scan du moteur/cadre 2015 de ce WE va probablement le confirmer).
La suspension avant de fonderie réalisée par DANIELSON va être désormais montable directement dans les "Tés" de fourche d'origine, permettant de conserver les commandes d'origine et l'électronique afférente.
Ainsi, ce GECO B permettra une comparaison directe entre deux motos en tous points semblables en dehors de la fonction homocinétique, du fric, de la suspension avant à roue tirée, du réservoir et, à terme, du carénage.
L'objectif de cette nouvelle version du GECO, qui va bénéficier de la suspension avant de fonderie beaucoup plus rigide, de l'homocinétique avant/arrière et du F.R.I.C. optimisés, est notre participation aux 24h du Mans 2016 avec une moto fiabilisée.

Le GECO A reste prêt à courir mais nous ne serons pas en mesure de travailler à la fois sur une participation au Bol d'Or 2015 et la construction du GECO B pour Le Mans 2016. De fait, le GECO A est disponible pour un team qui souhaiterait l'engager (contacter Eric Offenstadt sur contact@progecomoto.fr), après quoi le GECO A sera mis aux enchères, pour financer le GECO B.

---

Merci de ne pas diffuser ces documents (textes et photos)

---