Triomphe sur le podium lors de ses débuts en motocross

La Triumph TF 250-X a fait ses débuts en compétition, tant en motocross qu’en supercross, et a rencontré un certain succès avec elle.

Il ne fait aucun doute que le plus grand marché de motos tout-terrain au monde appartient aux États-Unis. La raison pour laquelle Triumph et Ducati se lancent dans le monde du tout-terrain est d’essayer de profiter de la taille du marché là-bas, et donc la série AMA Supercross – le plus grand championnat de moto au monde en dehors du MotoGP – est le lieu où le succès est le plus désiré.

Pour Triumph, le voyage vers ce succès a commencé samedi soir dernier à Détroit, lorsque sa TF 250-X a fait ses débuts dans la course d’ouverture de la saison de la classe 250SX Est.

Ce n’a pas été une soirée simple pour le constructeur britannique, car sa recrue Evan Ferry (fils du champion AMA Supercross 125cc East Coast 1997 Tim Ferry) n’a pas réussi à se qualifier directement pour le Main Event lors de sa Heat Race.

Ferry a cependant remporté le Last Chance Qualifier (LCQ), ce qui signifie qu’il a rejoint son coéquipier Triumph, Jalek Swoll, dans le Main.

Swoll et Ferry se sont tous deux écrasés dans un carambolage majeur au premier virage, et Ferry s’est mis à embarquer assez fort à l’extérieur de la piste. Heureusement, il semble aller bien, comme il l’a dit lui-même dans une vidéo publiée sur son Instagram après la course, mais sa première course professionnelle de supercross s’est terminée sur le coup.
Swoll, en revanche, s’est frayé un chemin dans le peloton pour terminer à une honorable sixième place, derrière l’usine GasGas de Pierce Brown en cinquième position et l’impressionnant pilote satellite ClubMX Yamaha, Coty Schock, en quatrième position.

À l’avant, Austin Forkner de Pro Circuit Kawasaki (dont le coéquipier, Cameron McAdoo a terminé 15e malgré avoir passé la majeure partie de la course dans un état non familial après que son pantalon ait été déchiré lors de l’incident du premier virage susmentionné) a pris sa première 250SX. victoire depuis 2021, devant le Britannique Max Anstie pour l’équipe satellite Firepower Honda, et Daxton Bennick qui est monté sur la dernière marche du podium lors de ses débuts professionnels en supercross pour l’équipe d’usine Star Racing Yamaha.

La classe 450SX a vu Jett Lawrence de Honda devenir le premier pilote de 2024 à remporter deux courses AMA Supercross (il a également remporté la première manche à Anaheim le mois dernier) cette année. Le podium a été complété par Chase Sexton de Red Bull KTM et Ken Roczen de HEP Suzuki.

Championnat d’Espagne de motocross

De retour de l’autre côté de l’Atlantique, Triumph a fait ses premiers pas en motocross lors de la manche d’ouverture du Championnat d’Espagne de motocross sur le célèbre circuit Cerro Negro (Black Hill) à Talavera de la Reina.

En compétition dans la catégorie MX2, Triumph a décroché un double podium lors de ses débuts en motocross, avec Mikkel Haarup prenant des résultats de 2-2 et Camden McLellan 4-3 pour la troisième place au classement général. C’est Lucas Coenen, un prodige belge de 17 ans de Husqvarna, qui a dominé, remportant la première course avec plus de 30 secondes d’avance sur Haarup et la deuxième course avec 18 secondes d’avance sur le Danois.

Le Britannique Josh Gilbert, de l’équipe Gabriel SS24 KTM appartenant à Shaun Simpson, a remporté la catégorie MX1 devant le pilote d’usine Husqvarna Mattia Guadagnini et l’ancien pilote MXGP Jose Butron sur une KTM privée.

La course du Championnat d’Espagne fait partie des préparatifs annuels de pré-saison pour les pilotes européens avant le début du Championnat du Monde MXGP, qui devrait toujours débuter les 9 et 10 mars à Villa la Angostura en Argentine malgré les turbulences économiques dans le pays qui a provoqué l’annulation de la course MotoGP.

Retrouvez toute l’actualité moto sur Visordown.