Son rival chinois Honda Gold Wing utilisera un moteur à huit cylindres

La Honda Gold Wing est unique parmi les motos de production en ce sens qu'elle utilise un énorme moteur six cylindres d'une cylindrée de 1 833 cm3. En Chine, le constructeur automobile Great Wall Motor a senti une opportunité dans l'erreur évidente de Honda.

L'erreur en question ? En utilisant seulement six cylindres, bien sûr. Le rival en développement de GWM pour la célèbre Gold Wing utilisera un nombre approprié de cylindres : huit, selon les documents de brevet publiés par Cycle World.

Malheureusement, GWM n'a pas construit de V8, mais plutôt un huit cylindres à plat, ce qui signifie que ses cylindres sont disposés dans la même formation que dans le moteur de la Gold Wing, mais les deux pots supplémentaires devraient donner environ 200 cc supplémentaires au total par rapport à le GL1800. Une cylindrée de deux litres placerait toujours la grande routière de GWM dans l'ombre de la Triumph Rocket 3 Storm, à 2 458 cm3, mais cela reste un chiffre révélateur d'un moteur assez lourd. En plus d'une augmentation du nombre de cylindres par rapport à la Gold Wing, le GWM double également le nombre de cames, avec une disposition à double arbre à cames en tête par rapport à la conception à cames en tête unique de la Gold Wing.

Comme la Gold Wing, la moto de GWM placera la transmission sous le bloc moteur lui-même afin de minimiser la longueur, et une transmission semi-automatique à double embrayage est également attendue, tandis que la solution de refroidissement est également similaire à celle de la Gold Wing, avec un radiateur pour chaque rangée de cylindres.

De plus, Cycle World rapporte que la machine GWM est similaire à la Honda également dans le châssis, avec une fourche à poutre utilisée à l'avant et une forme similaire à celle du cadre en fonte d'aluminium.

Le flat-huit de 2 000 cm3 (ou environ) devrait également être utilisé dans une moto de style cruiser, bien que seul le tourer ait été vu jusqu'à présent à titre officiel, ou en quelque sorte officiel, du moins : la moto est apparue dans un sous forme semi-couverte en arrière-plan d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de Wei Jianjun, propriétaire de GWM et qui serait le 13ème milliardaire le plus riche du monde.

Les exploits à quatre roues de GWM l'ont jusqu'à présent amené à utiliser des noms de marque différents pour ses différents segments. Ora est sa marque pour les voitures électriques, tandis que ses SUV portent la marque Tank ou Haval. Il semble donc peu probable que le rival de Gold Wing soit réellement appelé GWM lors de son lancement final, mais le vélo fini en arrière-plan de la vidéo sociale susmentionnée n'est sûrement pas trop loin d'une révélation officielle.

Retrouvez toute l'actualité moto sur Visordown.