GECO6 : Essais à Alcarras racontés par Eric Offenstadt.

logo_alcarras

Le GECO dans la tourmente d’Alcarras !

Compte-rendu d’Eric Offenstadt
Photos : Céline Geers – MENRT

images

Après trois derniers test sans ennuis majeurs, nous avons rencontré un week-end « hostile ».
Vent et froid étaient au rendez-vous et quand, à la fin d’un run, le pneu avant affiche 37° au lieu de 70°, on peut s’attendre au pire, ce qui n’a pas manqué d’arriver: une chute d’Alexandre Perrault perdant le pneu avant en freinant sur l’angle.
Notre moto-labo est tombée sur le réservoir qui a un gros creux mais aucune fuite. La Tôlerie Forezienne et Mikaël Rigaudon ont fait un super réservoir d’endurance !
Les superbes pièces d’usinage de William Féodon (WF concept) et de Serge Frézard (Sodertal) ont parfaitement résisté au choc… le cadre de Sylvain Galéa aussi.
Donc on peut regretter que les conditions n’aient pas permis de débuter la mise au point chronométrique et que les conditions de travail dans le vent aient été un test de volonté pour les mécaniciens. Nous avons tout juste pu voir que, lors de freinages plus longs et appuyés qu’à Rivesaltes, l’amortisseur avant venait en butée et qu’il lui fallait un peu plus de pré-tarage. Et qu’il nous fallait encore réduire l’effet (réglable) du nouveau dispositif anti-squat.

GECO6 Alcarras 02-2015 (1)

Mika et LaurentCependant, à chaque chose malheur est bon.Nous avons pu commencer à travailler avec Mickaël Lecouturier et son équipe de braves (Slider endurance). Leur compétence nous à permis de confirmer ou découvrir différents points à corriger d’urgence avant les essais pré-Le Mans : notre pièce de fixation du beau Té supérieur usiné par le Lycée de Béziers, les coulisseaux de serrage de roue arrière. les supports de bracelets, les axes de rotation sur la broche des étriers Beringer sont à renforcer et des tas de petits détails sont à améliorer

GECO6 Alcarras 02-2015 (28)

Pépé et JB Labruyère en compagnie des trois pilotes Alexandre Perraul (à gauche), Vincent Houssin (casqué) et Charles Geers (de dos).

Vincent Houssin, le sympatique pilote de Mika (Slider Endurance) nous a prêté des Dunlop qui, bien qu’usés à ne plus voir les témoins d’usure, se sont avérés, dans ces conditions, plus performants que les Michelin neufs et réduisent les mouvements de pneus à l’accélération.
Charles Geers malgré un abcès dentaire est venu de Calais pour montrer un excellent potentiel.
Enfin nous avons découvert un défaut « anti homocinétique » potentiel du moyeu Yamaha que nous allons corriger.

Nous avons vécu un weekend hostile et pénible, mais très instructif et qui va nous occuper pendant trois semaines.

GECO6 Alcarras 02-2015 (25)

GECO6 Alcarras 02-2015 (4)

GECO6 Alcarras 02-2015 (6)

GECO6 Alcarras 02-2015 (12)GECO6 Alcarras 02-2015 (2)

 
 
 

Publié sur TOUSAMOTO.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *